Quand j'étais chez mon père

De Wikitrad
Aller à : navigation, rechercher
Informations diverses

Paroles : Anonyme
Musique : Traditionnel
Interprètes :
Origine : Québec
Danse :
Mp3 :

Quand j'étais chez mon père
(turlutte)
Quand j'étais chez mon père garçon à marier
Garçon à marier, oui-da hé !
Garçon à marier

Je n'avais rien à faire
(turlutte)
Je n'avais rien à faire qu'une femme à chercher
Qu'une femme à chercher, oui-da hé !
Qu'une femme à chercher

A présent j'en ai-t-une
(turlutte)
A présent j'en ai-t-une qui m'y fait enrager
Qui m'y fait enrager, oui-da hé !
Qui m'y fait enrager

Elle m'envoie à l'ouvrage
(turlutte)
Elle m'envoie à l'ouvrage sans boire ni manger
Sans boire ni manger, Oui-da hé !
Sans boire ni manger

Quand je reviens d'l'ouvrage
(turlutte)
Quand je reviens d'l'ouvrage, tout mouillé, tout glacé
tout mouillé, tout glacé, oui-da hé !
tout mouillé, tout glacé

Je frappai à la porte
(turlutte)
Je frappai à la porte, pour qu'elle m'y laisse entrer
Pour qu'elle m'y laisse entrer, oui-da hé !
Pour qu'elle m'y laisse entrer

"Entre, mon petit Jean, entre"
(turlutte)
"Entre mon petit Jean, entre. Entre donc te réchauffer"
Entre donc te réchauffer, oui-da hé !
Entre donc te réchauffer

Je m'assis à la table
(turlutte)
Je m'assis à la table, comme un pauvre étranger
Comme un pauvre étranger, oui-da hé !
Comme un pauvre étranger

"Soupe, mon petit Jean, soupe"
(turlutte)
"Soupe mon petit Jean soupe : pour moi, j'ai bien soupé"
Pour moi, j'ai bien soupé, oui-da hé !
Pour moi j'ai bien soupé

"J'ai mangé trois oies grasses"
(turlutte)
"J'ai mangé trois oies grasses et des pigeons lardés"
Et des pigeons lardés, oui-da hé !
Et des pigeons lardés

"les os sont sous la table"
(turlutte)
"Les os sont sous la table, si tu veux les ronger"
Si tu veux les ronger, oui-da hé !
Si tu veux les ronger

Petit Jean baisse la tête
(turlutte)
Petit Jean baisse la tête et se met à brailler
et se met à brailler, oui-da hé !
et se met à brailler.

"Braille, mon petit Jean, braille"
(turlutte)
"Braille, mon petit Jean, braille, pour moi, je vas danser"
Pour moi, je vas danser, oui-da hé !
Pour moi, je vas danser.

Sources

Enregistrée en 1932 par la chanteuse populaire québecoise Mary Travers, dite "La Bolduc".

Variantes