Les tétons

De Wikitrad
Aller à : navigation, rechercher
Informations diverses

Paroles : Anonyme
Musique : Traditionnel
Interprètes : Beline
Origine : Nivernais/Morvan
Danse :
Mp3 :

Paroles

Quand j’étais petite fille,
Je n’avais pas de tétons :
À présent que je suis grande,
J’en vois point de ma façon.

Point du jour, arrive, arrive,
Point du jour, arrive donc !

Je m’en vais à la rivière,
Pour laver mes blancs jupons.
Mon amant qu’est au derrière,
Qui me fournit du savon.

M’sieur l’curé, graissez vos bottes,
Pour venir me marier.
Moi j’ai l’amour en la tête,
Pis que l’rat dans un grenier.

Si je prends mon arbalète,
Je t’y jetterai en bas !
La mère, qu’est à la fenêtre,
Qu’entendit ce discours-là !

Taisez-vous, petite sotte,
Car votre père le saura.
Taisez-vous, mère, vous-même,
Vous ne savez ce qu’il y a !

Quand j’étais petite fille,
Je n’avais pas de tétons :
À présent que je suis grande,
J’en vois point de ma façon

Sources

Chansons populaires du Nivernais et du Morvan, recueillies par Achille Millien et J.G. Penavaire.