Les anneaux de Marianson

De Wikitrad
Aller à : navigation, rechercher
Informations diverses

Paroles : Anonyme
Musique : Traditionnel
Interprètes : Jean-François Dutertre
Origine : Québec
Danse :
Mp3 : Jean-François Dutertre

Paroles

Les anneaux de Marianson

Marianson, dame jolie,
Où est allé votre mari ?

— Mon mari est allé-z-en guerre,
Ah ! Je ne sais s'il reviendra

— Marianson, dame jolie,
Prêtez-moi vos anneaux dorés.

Ils sont dans l'coffre, au pied du lit ;
Ah ! Prends les clefs et va les qu'ri'.

— Bel orfévrier, bel orfévrier,
Faites-moi des anneaux dorés,

Et qu'ils soient fins, aussi parfaits
Comme les ceuz' de Marianson.

Quand il a eu ses trois anneaux,
Sur son cheval est embarqué.

Le premier qu'il a rencontré
C'était l'mari de Marianson.

— Ah ! Bonjour donc, franc cavalier,
Quelles nouvelles m'as-tu apportée ?

— Ah ! Des nouvelles je n'en ai pas,
Que les ceuz' de Marianson.

— Marianson, dame jolie,
Elle m'a été fidèle assez.

— Oui, je le crois, je le décrois :
Voilà les anneaux d'or de ses doigts.

— Tu as menti ! Franc cavalier :
Ma femme m'est fidèle assez.

Sa femme qu'était sur les remparts
Et qui le voit venir là-bas

— Il est malade ou bien fâché,
C'est une chose assurée.

Ah ! Maman, montre-lui son fils :
Ça lui réjouira l'esprit.

— Ah ! Tiens, mon fils, voilà ton fils.
Quel nom donneras-tu à ton fils ?

— À l'enfant je donnerai un nom.
À la mère, un mauvais renom.

A pris l'enfant par le maillot,
Trois fois par terre il l'a jeté

Marianson par les cheveux,
À son cheval l'a-t-attaché

Il a marché trois jours, trois nuits
Sans regarder par derrière lui.

Au bout des trois jours et trois nuits
A regardé par derrière lui.

— Marianson, dame jolie,
Où sont les anneaux de tes doigts ?

— Ils sont dans le coffre, au pied du lit,
Ah ! Prends les clefs et va les qu'ri'.

Il n'eut pas pas trois tours de clef,
Ses trois anneaux d'or a trouvés.

— Marianson, dame jolie,
Quel bon chirurgien vous faut-il ?

— Le bon chirurgien qu'il me faut,
C'est un bon drap pour m'ensevelir

— Marianson, dame jolie
Votre mort m'est-elle pardonnée ?

— Oui, ma mort vous est pardonnée,
Non pas celle du nouveau-né.

Sources

Chanté le 24 octobre 1959 par Delphis Daigneault (80 ans) à St Théodore d'Acton (Québec). Rapporté dans "Vision d'une société par les chansons de la tradition orale" de C. Laforte et M. Jutras.

Sources parallèles :

Interprétations

  • en 1933 par Yvette Guilbert (Yvette Guilbert, 47 enregistrements originaux de 1897 à 1934 (1992), EPM Musique 982442/1 (Youtube)
  • en 1995 par René Zosso sur l'album Anthologie de la chanson française - la tradition EPM VC-99-15,
  • par Anna Laura Edmiston sur l'album Travailler C'est Trop Dur: The Lyrical Legacy of Caesar Vincent en 2018 (Youtube),
  • par Nathalie Joly sur l'album En V'là Une Drôle D'Affaire (Nathalie Joly chante Yvette Guilbert) en 2012 (Youtube)
  • par Jean-François Dutertre sur l'album Ballades Françaises en 1992 (Youtube).
  • par Michel Faubert sur l'album La fin du monde en 2006.

Coirault : 05307 La femme aux deux maris