Le roi a fait battre tambour

De Wikitrad
Aller à : navigation, rechercher
Informations diverses

Paroles : anonyme milieu du XVIIIème siècle
Musique : traditionnel
Interprètes : Edith piaf, Les compagnons de la chanson, Anne Sylvestre, Jacques douai, Yvette Guilbert, Le Poème Harmonique
Origine : Saintonge
Danse :
Mp3 :

Roitambour.jpg

Paroles

Le roi a fait battre tambour (bis)
Pour voir toutes ces dames;
Et la première qu'il a vu'
Lui a ravi son âme.


-Marquis, dis-moi, la connais-tu ? (bis)
Qui est cett' joli' dame ?
Et le marquis li a répondu;
-Sire roi, c'est ma femme.


Marquis, tu es plus heureux qu'moi, (bis)
D'avoir femme si belle;
Si tu voulais me l'accorder,
Je couch'rais avec elle ?


Sir', si vous n'étiez pas le roi (bis)
J'en tirerai vengeance,
Mais puisque vous êtes le roi :
A votre obéissance.


Marquis, ne te fâche donc pas,
T'auras ta récompense,
Je te ferai dans mes armées
Beau maréchal de France.


Habille-toi bien proprement
Coiffure à la dentelle
Habille-toi bien proprement
Comme une demoiselle.


Adieu, ma mi', adieu, mon cœur,
Adieu mon espérance;
Puisqu'il te faut servir le roi,
Séparons-nous d'ensemble.


La reine a fait faire un bouquet
De belles fleurs de lyse,
Et la senteur de ce bouquet
A fait mourir marquise.

La partition en pdf sur www.partitionsdechansons.com

Variantes

(entre le dernier et l'avant dernier couplet) :

Le Roy l'a prise par la main,
L'a mené dans sa chambre.
La Belle en montant les degrés
A voulu se défendre.

Marquise, ne pleurez pas tant !
Je vous ferez Princesse,
De tout mon or et mon argent
Vous serez la maitresse.

Gardez votre or ! Et votre argent
N'appartient qu'à la Reine.
J'aimerais mieux mon doux Marquis
Que toutes vos richesses !

On peut entendre ces trois couplets dans la version que chante le Poème Harmonique dirigé par Vincent Dumestre dans l'album "Aux marche du Palais" . Les paroles peuvent différer légèrement tout au long du texte . On y retrouve encore un dernier couplet supplémentaire :


Le roi lui fit faire un tombeau
Tout en fer de Venise,
A fait marquer, tout à l'entour :
"Adieu, belle marquise"

Autre version : Le roi s'avance vers sa cour


Commentaires

Cette légende a été signalée par M. Leroux de Lincy (Recueil de chants historiques français, Paris, Ch. Gosselin,1842). Elle fut chantée par un berger de Sologne en 1841 à M. Alexandre Teulet qui l'a transmise à L. de Lincy. Rabelais cite une chanson du même titre. La marquise en question pourrait bien être madame de Vintimille, maîtresse de Louis XV, sœur de la comtesse de Mailly et qui mourut peut-être empoisonnée, ou Gabrielle d'Estrée (Doncieux) ou la Montespan. On trouve aussi cette chanson dans le recueil de Maurice Chevais Chansons populaires du Val-de-Loire,

Cette chanson rencontra un grand succès lorsqu'Yvette Guilbert la chanta en 1904; ce qui lui vaut sa popularité d'aujourd'hui .