Le corsaire le Grand Hurleur

De Wikitrad
Aller à : navigation, rechercher
Informations diverses

Paroles : Anonyme
Musique : Traditionnel
Interprètes : La Murène, Belyscendre
Origine :
Danse :
Mp3 :

Paroles

Le corsair' Le Grand Hurleur
Est un navir' de malheur
Quand il se met en croisière
Pour aller battre l'anglais,
Le vent, la mer et la guerre
Tournent contre les français,

Zimbalazim boum boum
Tra la la la la la la la
Zimbalazim boum boum
Tra la la la la


Il est parti d'Lorient
Avec bell' mer et bon vent
Il cinglait babord amures
Naviguant comme un poisson,
Un grain tombe' sur la mâture
V'là le corsaire en ponton !

Il nous fallut remâter
Diab’lement bourlinguer
Tandis que l'ouvrage avance
On signale par tribord
Un navire d'apparence
tout ferraillé aux sabords.

C'était un anglais vraiment
A double rangée de dents
Un marchand de mort subite
Mais le Français n'a pas peur
Au lieu de prendre la fuite
Nous le rangeons à l'honneur.

Ses boulets pleuvent sur nous
Nous lui rendons coup sur coup
Pendant que la barbe en fume
A nos braves matelots
nous voilà pris dans la brume
nous échappont aussitôt.

Nos pris's au bout de six mois
Ont pu se monter à trois:
Un navir' plein de patates
presque qu'à moitié chaviré,
Un deuxième de savates,
Le troisième plein de fumier.

au lieu de faire des combats
Nous avions à nos repas
Des gourgan's et du lard rance
Du vinaigre au lieu du vin,
Du biscuit pourri d'avance
Et du camphre le matin !

Pour finir ce triste sort
Nous venons périr au port!
Dans cette affreuse misère
Quiand chacun s'a vu perdu,
Chacun, selon sa manière
S'a sauvé comme il a pu.

Le capitaine et son second
Se sont sauvés sur un canon
Le maitre sur la grande ancre
Et le commis dans son guidon
A le triste et vilain conte
De voleurs de rations

De notre horrible maleur
La grive seul en est mort
en tombant de la grande hune
dessus le gaillard avant
Il a bondit dans la pampre
Et enfoncé le batiment

Si l'histoire du Grand Hurleur
A pu vous toucher le coeur,
Faites-nous belles manières
Et payez-nous largement,
Du vin, du rhum, de la bière
Et nous serons tous contents.

Sources

Chants et complaintes maritimes des Terres françaises d’Amérique : Ontario, Québec, Acadie, Terre-Neuve, Louisiane, Anthologie des chansons de mer - Volume 16 - piste 6 chanté par Marcel Lacouture sous le tire Le corsaire le Grand Hurleur.

Variantes

Une variante existe sous le titre " le corsaire le grand coureur" ou tout simplement " Le corsaire "-