La morte qui sort de la tombe

De Wikitrad
Aller à : navigation, rechercher
Informations diverses

Paroles : Anonyme
Musique : Traditionnel
Interprètes :
Origine : Nivernais
Danse :
Mp3 :

Paroles

V'là ben sept ans qu'la Marguerite est morte. (bis)
V'là ben sept ans qu'sa chèr' mèr' la plore. (bis)

Tous les sam'dis lui blanchit sa chemise. (bis)
Tous les dimanch's lui porte sur sa fosse. (bis)

Hélas ! ma fill', prends donc ta chemis' blanche. (bis)
Hélas ! ma mèr', j'en ai pas la puissance. (bis)

— Ma chère enfant, d'mande à Dieu la puissance. (bis)
— Mon doux Jésus, donnez-moi la puissance
D'y aller voir ma chèr' maman dolente.


— Oh ! vas-y donc, mais n'y reste donc guère (bis)
Tu partiras au premier coup d'la messe,
Tu reviendras au second coup des vêpres.

— Ma chèr' maman, où est ma p'tite orpheline ? (bis)
— Ma chère enfant, sur ton lit blanc qu'ell' dore. (bis)

— Ma chèr' maman, permettez que je l'embrasse. (bis)
— Ma chère enfant, ta bouche n'est que terre. (bis)

— Ma chèr' maman, donnez d'l'eau que j'la lave. (bis)
— Ma chère enfant, tu dégoût'rais notr' compagnie. (bis)

— Ma chèr' maman, quelle est votr' compagnie ? (bis)
— Ma chère enfant, ton homm' qui se r'marie. (bis)

— Ma chèr' maman, laissez fair' ces mariages; (bis)
Dans l'Paradis, s'en y fait de plus braves. (bis)

Sources

Achille Millien "Chants et chansons populaires"