La meunière

De Wikitrad
Aller à : navigation, rechercher
Informations diverses

Paroles : Anonyme
Musique : Traditionnel
Interprètes :
Origine : Morvan
Danse :
Mp3 :

Paroles

Par un dimanche et ne sachant que faire,
Et cherchant quelques amusements; (bis)

Sur mon chemin j'ai fait la rencontre,
De la meunière d'un moulin à vent. (bis)

Voudrais-tu bien mon aimable meunière,
Me laisser moudre dans ton moulin;(bis)

Moi j'y moudrais bien toute la semaine,
Cinq à six fois le soir et l' matin.(bis)

Ton papa ta maman sans chandelles,
Y ont fermé la porte au verrou;(bis)

Dans mon moulin il n'y moudra personne,
Que le meilleur de mes amis.(bis)

Allons y donc mon aimable meunière,
Allons y donc à l'ombre du bois;(bis)

Je t'y f’ rai voir l'oiseau dans les airs,
Jusqu'au bout du monde;
Je t'y f’ rai voir l'oiseau dans les airs,
Et en même temps la feuille à l'envers.

Mais quand la belle aperçut cet oiseau,
Elle se mit à rire;(bis)

Prête le moi Constant je t'en prie,
Que je le mette en cage (aujourd'hui)(bis)

Au bout de sept, à huit, à neuf mois,
L'oiseau fit ravages;(bis)

La cage s'est ouverte, l'oiseau est sorti,
Grand Dieu quel tapage (aujourd'hui)(bis)

Et vous jeunes gens qui avez des maîtresses,
Profitez de cette leçon;(bis)

C'est quand on croit n'avoir qu' la farine,
Que l' plus souvent il n' reste que le son(bis)

Sources

Chanté par Joseph Guyolot - Disque lai Pouèlée volume 1