La Complainte du Bambocheur

De Wikitrad
Aller à : navigation, rechercher
Informations diverses

Paroles : Anonyme
Musique : Traditionnel
Interprètes : La Bamboche
Origine :
Danse :
Mp3 :

Paroles

Mon père m'a nourri tout le temps de ma jeunesse (bis)
Ma jeunesse fut pas longue, n'a pas duré longtemps
La verre et la bouteille, m'ont rendu libertin.

Un jour en compagnie, je me suis mis en ribole
Le deux pieds sous la table au clair de la chandelle
Je me suis mis à boire, dépensant mon argent.

Pendant que je buvais dedans cette compagnie
ça c'est bien fait un vol, un vol ça c'est fait
Je jure sur ma parole que j'avais rien touché.

Les gendarmes m'ont pris m'ont emmené à la ville
Dans une chambre brune, ne vois ni jour, ni nuit
Hélas, quelle infortune, j'y passerai ma vie.

Tout ce que j'y regrette, cest ma chère et jolie femme
Ma chère et jolie femme, que j'avais tant aimée
La verre et la bouteille me l'ont fait oublier.

J'avais trois p'tits enfants de ma chère et jolie femme
Ils demandent à leur mère où donc est mon papa
ça fait bien six semaines que l'on ne le voit pas

Ton père, mon enfant, n'a jamais voulu me croire
N'a jamais voulu croire ses parents, ses amis
Aujourd'hui la justice l'en fera repentir

Vous autres, jeunes gens qui caressez la bouteille
Caressez à loisir et vin rouge et vin blanc
Mais n'y prenez point femme pour lui causer tourment.

Sources

Entendu sur un disque de la Bamboche