Ambitions modestes

De Wikitrad
Aller à : navigation, rechercher
Informations diverses

Paroles : Anonyme
Musique : Traditionnel
Interprètes : Grey Larsen & André Marchand
Origine : Bas Berry
Danse :
Mp3 : Grey Larsen & André Marchand

Paroles

Ma mèr' donnez-moi un mari.
Si vous voulez dès aujourd'hui.
Qu'il soit gaillard, qu'il ait l'cœur tendre ;
Je ne saurais longtemps attendre.
S'il a pour moi de la douceur,
Je l'aimerai de tout mon cœur.

— Ma fille, attends un p'tit moment :
Tu sais bien qu'j'avons point d'argent,
— J'ai quinze francs dans ma pochette,
J’achèterai pelle et pincette,
Une paillasse, un bois de lit ;
Et p'tit à p'tit le reste aussi.

L'soir pour régaler mon époux,
Je lui ferai la soupe au chou ;
Je mangerai du pain d'épice :
Grand Dieu, maman, c'est mon délice ;
J'boirai de l'eau et lui du vin,
Je sais qu'un homme en a besoin.

Pour le garder à la maison,
Je f'rai du feu en tout' saison ;
Nous achèt'rons deux liards de braise,
Nous nous contenterons d'une chaise ;
Il se mettra sur mes genoux.
Et nous serons heureux chez nous.

Références

Rapporté par Émile Barbillat et Louis Laurian Touraine dans le tome 2 des Chansons populaires dans le Bas-Berry en 1930, p. 83.

Chant par Grey Larsen & André Marchand sur l'album Les marionnettes en 2004 (Youtube), par Va-et-vient sur l'album Porte ouverte en 2009 (Youtube).

Laforte III, C-11, Ma fille, nous n'avons pas assez d'argent, Coirault : 01011 Le mari doux et tendre