Allons mes amis

De Wikitrad
Aller à : navigation, rechercher
Informations diverses

Paroles : Anonyme
Musique : Traditionnel
Interprètes : Serre l'Écoute
Origine : Québec
Danse :
Mp3 : Serre l'Écoute

Paroles

Allons mes amis, divertissons-nous,
La loi nous l’ordonne de y faire l’amour !
C’est une jeune fille, âgée de quinze ans,
Un jour dit à sa mère : — M’faudrait t-une amant.

— Un amant ma fille vous en aurez pas,
Vous parlez des hommes, vous en aurez pas,
On vous mèn’ra z-en ville dedans un couvent,
Vous apprendrez z-à lire, à passer votre temps.

— Au couvent ma mère, non je n’irai pas,
Le petit Jean que j’aime m’en empêchera.
Le petit Jean que j’aime n’est pas loin d’ici,
Oh ! regardez ma mère, je le vois venir.

Ces mots-là cessa, le petit Jean entra,
S’assoit t-auprès d’elle z-et la salua :
— T’en souviens-tu la belle, t’en souviens-tu pas,
De tes belles promesses, t’en souviens-tu pas ?

— Les belles promesses, galant que j’t’ai faits,
Je suis jeune et belle, je les soutiendrai :
Monte dedans ma chambre, voici l’escalier,
Nous parlerons z-ensemble de nos amitiés.

Références

Chant par Serre l'Écoute sur l'album Le Parnasse des cœurs d'amour épris en 2013 (Bandcamp)

Coirault : 00923 La fille qui tient ses promesses, Laforte : II, C-3 La belle soutiendra ses promesses (pro parte)