La carmagnole

De Wikitrad
Aller à : navigation, rechercher
Informations diverses

Paroles : Anonyme
Musique : Traditionnel
Interprètes :
Origine :
Danse :
Mp3 : Vidéo

La-carmagnole.jpg

Paroles

Madame Veto avait promis (bis)
De faire égorger tout Paris (bis)
Mais son coup a manqué,
Grâce à nos canonniers.

Dansons la Carmagnole,
Vive le son, vive le son.
Dansons la Carmagnole,
Vive le son du canon !

Monsieur Veto avait promis (bis)
D'être fidèle à sa patrie (bis)
Mais il y a manqué.
Ne faisons plus quartier.

Antoinette avait résolu (bis)
De nous fair' tomber sur le cul, (bis)
Mais son coup a manqué.
Elle a le nez cassé.

Son mari se croyant vainqueur, (bis)
Connaissait peu notre valeur, (bis)
Va Louis, gros paour,
Du Temple, dans la tour.

Les Suisses avaient tous promis (bis)
Qu'ils feraient feu sur nos amis (bis)
Mais comme ils ont sauté,
Comme ils ont tous dansé.

Quand Antoinette vit la tour (bis)
Elle voulut faire demi-tour. (bis)
Elle avait mal au coeur
De se voir sans honneur.

Lorsque Louis vit fossoyer (bis)
A ceux qu'il voyait travailler (bis)
Il disait que pour peu
Il était dans ce lieu.

Le patriote a pour amis (bis)
Tous les bonnes gens du pays (bis)
Mais ils se soutiendront
Tous au son des canons.

L'aristocrate a pour amis (bis)
Tous les royalist's à Paris, (bis)
Ils vous les soutiendront
Tout comm' de vrais poltrons.

La gendarm'rie avait promis (bis)
Qu'elle soutiendrait la patrie, (bis)
Mais ils n'ont pas manqué
Au son du canonnier.

Amis, restons toujours unis, (bis)
Ne craignons pas nos ennemis. (bis)
S'ils vienn'nt nous attaquer,
Nous les ferons sauter.

Oui, je suis sans-culotte, moi, (bis)
En dépit des amis du roi, (bis)
Vive les Marseillais,
Les Bretons et nos lois.

Oui, nous nous souviendrons toujours (bis)
Des sans-culottes des faubourgs. (bis)
A leur santé buvons.
Vivent ces bons lurons.


La partition de La Carmagnole sur le site partitionsdechansons.com

Commentaires

La Carmagnole est une chanson révolutionnaire anonyme et très populaire créée en 1792 quand l'Assemblée nationale vote la convocation de la Convention et décrète l'arrestation du Roi après la Prise du Palais des Tuileries.
Article sur Wikipédia

Sources

Nouveau Larousse illustré, en sept volumes de Claude Augé, (vol 2 Belloc-Ch).